Actualités

Vendredi 22 février, le Député européen Maurice PONGA a accueilli un groupe de 23 agriculteurs calédoniens au Parlement européen à Bruxelles. L’objet de cette visite était de faire découvrir aux agriculteurs le travail du Député européen ainsi que de présenter les réformes actuellement en cours au niveau européen, et notamment de faire un point sur les prochaines perspectives financières mais également sur la nouvelle politique agricole européenne. Ce déplacement, qui a été parrainé par le Député calédonien, a été très enrichissant selon les participants, qui pour certains voyageaient pour la première fois en Europe. Maurice PONGA a été très satisfait des échanges et a pu rendre hommage aux agriculteurs calédoniens lors de sa visite au salon de l’agriculture le 23 février.

Au mois de février, la commission parlementaire du développement régional s’est réunie le 19 à Bruxelles.  A l’occasion de cette commission, les Députés européens ont entendu  Ramon Luis Valcercel Siso, Président du Comité des régions, sur la politique de cohésion de l’Union après 2014. Les échanges ont été fructueux et nécessaires dans la mesure où la future politique de cohésion pour la période 2014-2020 est actuellement en cours de négociation. Pour le Député européen Maurice PONGA l’enjeu est de préserver les niveaux de financements actuels existants pour les Régions ultrapériphériques et s’assurer que Mayotte, qui deviendra RUP en 2014, bénéficiera d’aménagements adéquats.

Les membres de la commission parlementaire du développement se sont réunis les 18 et 19 février à Bruxelles. A l’ordre du jour de cette commission, plusieurs votes dont celui sur le 11ème FED et sur la  révision de la décision d’association d’Outre-mer. Sur ces deux dossiers, le Député européen Maurice PONGA rapporteur pour le PPE, avait déposé plusieurs amendements afin d’appeler à la création d’un instrument financier ad hoc pour les PTOM, de prévoir un régime plus protecteur pour Wallis et Futuna et une extension des préférences commerciales lorsque des accords sont conclus avec des Etats tiers, et enfin  de créer un “référent PTOM” au sein de chaque DG de la Commission européenne pour que les PTOM puissent participer plus facilement aux programmes horizontaux. Les deux rapports ont été votés à une large majorité, et l’ensemble des amendements du Député européen Maurice PONGA adopté.

Le Parlement européen s’est réuni du 4 au 7 février à Strasbourg. Les Parlementaires européens se sont entretenus sur plusieurs sujets et notamment sur la politique agricole applicable aux régions ultrapériphériques. Le Député ultramarin Maurice PONGA est intervenu sur ce dossier pour rappeler la nécessité de modifier le règlement POSEI afin de tenir compte des effets des accords commerciaux conclus avec des Etats tiers qui affectent les économies des régions ultrapériphériques. Le Parlement européen a ainsi décidé d’allouer une enveloppe supplémentaire de 40 millions au secteur de la banane des RUP, exprimant ainsi sa solidarité avec ces territoires européens éloignés du continent. Maurice PONGA a salué cette solidarité.

Au mois de janvier 2013, la commission parlementaire du développement régional s’est réunie les 23 et 24 janvier.  A l’occasion de cette première commission de l’année, les Députés européens ont entendu le Ministre irlandais des dépenses publiques et des réformes et Président en exercice du Conseil sur les priorités de la présidence irlandaise. En effet, en cette période de négociation sur les instruments financiers des politiques européennes et notamment de la politique régionale, il était important pour les Parlementaires d’entendre comment seront poursuivies les négociations interinstitutionnelles. Pour Maurice PONGA, il s’agira de s’assurer que le traitement applicable aux régions ultrapériphériques est flexible et adapté aux besoins spécifiques de ces dernières. Les négociations sur tous ces instruments demeurent toutefois en suspens faute d’accord sur le cadre financier pluriannuel.

Les membres de la commission parlementaire du développement se sont réunis les 21 et 22 janvier à Bruxelles. A l’ordre du jour de cette commission, plusieurs votes dont celui de l’avis de Maurice PONGA intitulé “Une stratégie globale de l’Union en matière de pêche dans la région Pacifique”, qui a été adopté à l’unanimité. En outre, les discussions ont porté sur le 11ème FED et la révision de la décision d’association d’Outre-mer. Sur ces deux dossiers, le Député européen Maurice PONGA a été désigné rapporteur pour le PPE. Concernant le 11ème FED, le Député européen a appelé à une budgétisation du FED afin de renforcer le contrôle démocratique ainsi qu’à la création d’un instrument financier ad hoc pour les PTOM. Sur la décision d’association d’outre-mer si Maurice PONGA a remercié la Commission européenne pour sa proposition législative, il a indiqué qu’il souhaitait amender le texte sur plusieurs points afin notamment de renforcer les pouvoirs du Parlement européen, de prévoir des dispositions en matière de libre circulation des travailleurs et d’assurer plus de flexibilité pour les PTOM.