Actualités

Le Député européen Maurice PONGA  a accueilli mardi 4 décembre un groupe de l’association des Femmes en Mouvement du Rassemblement – UMP de Nouvelle-Calédonie.

Le Député européen calédonien a souhaité inviter ces Femmes en Mouvement afin de mieux leur faire connaître son travail au Parlement européen et le fonctionnement des institutions européennes. En effet, si les calédoniens et les calédoniennes sont des citoyens européens, leur éloignement géographique et leur statut de Pays et territoires d’outre-mer, font que les liens avec l’Union européenne sont parfois distendus. Or, pour le Député européen  Maurice PONGA, il est important de renforcer les liens entre le Pacifique et l’Union européenne et la Nouvelle-Calédonie a une place privilégiée et un rôle majeur à jouer dans la promotion et la diffusion des valeurs européennes dans le Pacifique. Il a ainsi rappelé l’importance pour chacune de ces citoyennes d’être des ambassadrices de l’Europe dans le Pacifique.

Les membres de la commission parlementaire du développement se sont réunis à Bruxelles le 5 novembre. A l’ordre du jour, des discussions nombreuses sur le projet de corps européen volontaire d’aide humanitaire, la responsabilité sociale des entreprises, la promotion du développement par le commerce  ou encore l’impact de la crise financière puis économique sur les droits de l’homme. Egalement à l’ordre du jour, la conclusion d’un protocole de pêche entre l’Union européenne et la Guinée Bissau. Le Député européen Maurice PONGA responsable pour le groupe PPE sur le sujet est intervenu pour  indiquer qu’au nom de la cohérence des politiques, il était préférable d’attendre que des élections libres et transparentes aient lieu et que la Guinée Bissau dispose d’un gouvernement élu et choisi par son peuple avant tout ratification du protocole de pêche. Sa proposition a été reprise par les membres de la Commission du développement. Cette réunion a également été l’occasion pour les Parlementaires d’adopter trois rapports sur l’efficacité de l’aide, sur le rapport annuel en matière de droits de l’homme et sur la stratégie dans la Corne de l’Afrique.

Le Parlement européen s’est réuni en session plénière du 22 au 23 octobre puis du 25 au 26 octobre. Un des temps forts de cette session plénière a été la discussion sur le budget général de l’Union pour 2013 ainsi que les débats prioritaires qui se sont tenus mardi 23 octobre portant sur le cadre financier pluriannuel 2014-2020.

Parmi les nombreux rapports inscrits à l’ordre du jour de ces deux sessions plénières, le Député européen Maurice PONGA a été particulièrement attentif aux débats du rapport portant sur la cohérence des politiques européennes au service du développement. En effet, le Député européen Maurice PONGA désigné comme référent pour la délégation du groupe politique PPE devait ainsi donner les indications de votes.

Invité par l’IUCN et GLISPA, le partenariat pour les îles, le Député européen Maurice PONGA s’est rendu en Inde à Hyderabad du 15 au 18 octobre pour la 11ème conférence des parties à la Convention sur la biodiversité. A cette occasion, Maurice PONGA a présenté lors d’un évènement de haut niveau les actions menées au niveau de l’Union européenne pour la protection de la biodiversité dans l’outre-mer européen. Il a notamment évoqué le programme BEST : programme dédié à la protection de la biodiversité et des écosystèmes dans les régions ultrapériphériques et les pays et territoires d’outre-mer qui a été lancé en 2011, puis reconduit en 2012 avec un budget de 4 millions d’euros.  Le Député européen s’est dit très satisfait des échanges avec les représentants des îles, des Etats membres de l’Union européenne et de la Commission européenne.

La commission parlementaire du développement régional s’est réunie le 10 et 11 octobre à Bruxelles. Les Députés membres de la commission du développement régional ont échangé avec le Ministre grec du développement sur l’état actuel de la politique de cohésion en Grèce. Les échanges de vues se sont poursuivis avec le Ministre italien de la politique de cohésion sur l’avenir de la politique de cohésion et notamment pour la prochaine période 2014-2020.

Les Députés ont ensuite voté plusieurs rapports et avis parmi lesquels ont été adoptés  l’avis sur le FEAMP ainsi que celui sur le mécanisme européen de protection civile. Pour ce mécanisme, le Député européen Maurice PONGA a déposé plusieurs amendements visant à ce que les Pays territoires d’Outre-mer puissent y participer.

Les membres de la commission parlementaire du développement se sont réunis les 8 et 9 octobre à Bruxelles. Lors de cette réunion, les Députés européens ont examiné deux rapports sur les droits de l’homme, à savoir le rapport annuel du Parlement européen sur les droits de l’homme et la démocratie dans le monde en 2011 et la politique de l’UE en la matière et le rapport sur la révision de la stratégie de l’UE en matière de droits de l’homme. Le Député européen Maurice PONGA  a participé aux débats et a rappelé le lien intrinsèque entre respect des droits de l’homme et développement

Le mardi 9, les Députés de la commission du développement ont participé aux votes pour désigner le vainqueur du Prix SAKHAROV. Ce prix délivré par le Parlement européen récompense des personnalités exceptionnelles qui luttent contre l’intolérance, le fanatisme et l’oppression.