Actualités

Le jeudi 20 novembre, le Député européen Maurice PONGA a reçu une délégation de Maires et de conseillers municipaux calédoniens au Parlement européen de Bruxelles.

A cette occasion, les élus ont pu découvrir le Parlement européen et l’ensemble des politiques et programmes européens qui s’appliquent en Nouvelle-Calédonie et les financements auxquels ils pourraient prétendre pour la période 2014 – 2020.

 

Les membres de la commission parlementaire du développement se sont réunis à Bruxelles à 3 reprises au mois de novembre.

Tout d’abord le lundi 3 novembre, les Parlementaires ont reçu l’Ambassadeur de la République de Guinée et Président du Comité des ambassadeurs ACP ainsi que le Directeur des opérations humanitaires et de protection civile, M. DE BROUWER, de la Commission européenne pour échanger sur la crise du virus Ébola. Si des progrès ont été faits pour endiguer l’épidémie, les besoins restent colossaux et la communauté internationale doit continuer d’accompagner les pays les plus touchés.

Les 10 et 11 novembre, les Députés se sont également réunis pour échanger sur les travaux de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP/UE – rapport sur lequel, le Député européen Maurice PONGA est rapporteur pour le groupe PPE. Le Député du Pacifique a souhaité mettre en avant les travaux de cette assemblée qui est la seule enceinte politique réunissant des parlementaires européens et des États ACP pour échanger sur des sujets d’intérêt commun.

Enfin, le 17 novembre, c’est à l’occasion d’une réunion extraordinaire de la commission du développement que les Parlementaires européens ont fait le point avec le Commissaire en charge de l’aide humanitaire et coordonnateur de la lutte contre le virus Ébola M. STYLIANIDES sur la réponse apportée par l’Union européenne à l’épidémie.  Un rapport va être rédigé par la commission du développement sur le sujet et M. PONGA a été désigné rapporteur pour le groupe PPE.

 

 

Le Député du Pacifique a eu le plaisir de recevoir un groupe de militants calédoniens le 13 novembre à Bruxelles. Durant cette journée, les Calédoniennes et les Calédoniens ont pu découvrir le fonctionnement du Parlement européen et notamment la mini session plénière.

Chaque année le Député Maurice PONGA invite des ultramarins au Parlement européen de Bruxelles ou de Strasbourg afin de leur expliquer les liens étroits qui les unissent avec l’Union européenne.

Les Députés européens se sont réunis en session plénière à Strasbourg du 20 au 23 octobre.

Cette session plénière a été un moment politique fort avec le vote le mercredi 22 octobre sur les membres de future Commission européenne présidée par M. Jean-Claude JUNCKER. C’est avec 423 voix pour, 209 contre et 67 abstentions que la nouvelle Commission européenne JUCNKER a été élue.

C’est également durant cette session plénière que les parlementaires ont adopté leur position sur le projet de budget 2015. Le PPE, avec le soutien des autres groupes politiques a majoré les crédits en faveur  de la création d’emplois des PME : + 26,5 millions d’euros,  des bourses d’études Erasmus + : + 24 millions d’euros ou encore de la recherche scientifique : + 90 millions d’euros. C’est un signal politique fort qui a ainsi été envoyé en Conseil par les membres du Parlement européen. La procédure de conciliation budgétaire devrait se tenir dès le mois de novembre.

Les membres de la commission parlementaire du développement régional se sont réunis à deux reprises au mois d’octobre.

Tout d’abord, le 1er octobre afin d’auditionner la commissaire désignée à la politique régionale, la roumaine Mme Corina CRETU, puis le 6 octobre pour une réunion conjointe avec le Comité des régions. Ce mois d’octobre est un mois de “mise en place” au sein des différentes commission parlementaires, avant l’entrée en vigueur de la future Commission européenne prévue le 1er novembre prochain.

 

Les membres de la commission parlementaire du développement se sont réunis à une seule reprise , le 7 octobre, pour élire les trois finalistes du Prix Sakharov.

En effet, chaque année le Parlement européen alloue un prix  pour la liberté de l’esprit afin d’honorer les personnes ou les organisations qui ont consacré leur existence à la défense des droits de l’homme et des libertés. Cette année, trois candidatures ont été retenues : le Docteur Denis MUKWEGE, EuroMaidan et Leyle YUNUS.

Le prix sera remis le 26 novembre lors de la session plénière du Parlement européen à Strasbourg.