Actualités

Les membres de la commission parlementaire du développement régional se sont réunis à deux reprises au mois d’octobre.

Tout d’abord, le 1er octobre afin d’auditionner la commissaire désignée à la politique régionale, la roumaine Mme Corina CRETU, puis le 6 octobre pour une réunion conjointe avec le Comité des régions. Ce mois d’octobre est un mois de “mise en place” au sein des différentes commission parlementaires, avant l’entrée en vigueur de la future Commission européenne prévue le 1er novembre prochain.

 

Les membres de la commission parlementaire du développement se sont réunis à une seule reprise , le 7 octobre, pour élire les trois finalistes du Prix Sakharov.

En effet, chaque année le Parlement européen alloue un prix  pour la liberté de l’esprit afin d’honorer les personnes ou les organisations qui ont consacré leur existence à la défense des droits de l’homme et des libertés. Cette année, trois candidatures ont été retenues : le Docteur Denis MUKWEGE, EuroMaidan et Leyle YUNUS.

Le prix sera remis le 26 novembre lors de la session plénière du Parlement européen à Strasbourg.

Le Député européen s’est rendu au XII ème Comité des signataires de l’accord de Nouméa qui s’est tenu à l’hotel Matignon le 3 octobre dernier.

Figuraient notamment à  l’ordre du jour de ce comité, l’avenir institutionnel du pays, la composition des liste électorales ou encore le nickel.

Le Comité des signataires , qui a été crée en 1998, se réunit tous les ans afin de faire préparer et de suivre l’application de l’accord de Nouméa. En sa qualité de Parlementaire européen originaire de Nouvelle-Calédonie, Maurice PONGA y participe.

 

Le Député européen Maurice PONGA a participé à de nombreux évènements, conférences et rencontres durant tout le mois de septembre pour défendre et promouvoir l’outre-mer européen.

Il a notamment rencontré la Ministre des outre-mer, Mme PAU- LANGEVIN, le lundi 8 septembre au Ministère à Paris et le Président du Comité économique et social européen, M. MALOSSE le mardi 16 septembre à Strasbourg, afin de faire le point sur les dossiers ultramarins de dimension européenne.

Pour les régions ultrapériphériques (RUP), le Député européen Maurice PONGA s’est rendu au 3ème FORUM biennal UE/RUP qui s’est tenu à Bruxelles le 30 septembre. Il était important pour le Député européen d’être présent et de rappeler que les questions de biodiversité, de développement durable et de coopération régionale devaient être au centre de l’action de l’Union européenne pour les régions ultrapériphériques. Le Député ultramarin a également participé à l’évènement organisé par les régions européennes productrices de bananes le 23 septembre à Bruxelles – évènement qui avait pour objet de présenter les actions menées par la filière grâce au soutien de l’Union européenne.

Pour les pays et territoires d’outre-mer (PTOM), le Député européen a rencontré le Directeur général adjoint de la DG DEVCO, M RUDISCHHAUSER de la Commission européenne afin de lui faire part de ses priorités politiques relatives aux PTOM, le jeudi 4 septembre à Bruxelles. M. PONGA s’est dit satisfait des échanges et de l’intérêt du Directeur général adjoint pour les pays e territoires d’outre-mer. Le Député représentant les PTOM au Parlement européen a également participé au 8ème Comité de suivi du Partenariat UE/PTOM qui s’est tenu à la Maison de la Nouvelle-Calédonie le lundi 29 septembre. Cette réunion a permis d’échanger avec l’ensemble des Présidents de PTOM français et la Ministre des outre-mer, Mme PAU – LANGEVIN sur l’association qui lie l’Union européenne aux PTOM.

Les membres de la commission parlementaire du développement se sont réunis à cinq reprises au mois de septembre.

Tout d’abord, les 3 et 23 septembre, nous nous sommes retrouvés afin d’échanger sur l’actualité du monde en développement et notamment sur les crises humanitaires à Gaza, en Syrie ou encore en République de Centre-Afrique, en Irak et au Sud-soudan. La question de l’épidémie d’Ébola, qui a fait plus de 2 000 morts depuis le mois de mars en Afrique de l’ouest, a également été à l’ordre du jour de nos réunions.

Le lundi 8 septembre, nous avons tenu une réunion extraordinaire avec l’actuel Commissaire au développement, M. Andris PIEBALGS afin de faire le point sur la programmation de l’Instrument de coopération au développement et de s’assurer que les priorités politiques du Parlement européen sont bien respectées. Cet échange – appelé “Dialogue structuré” – permet aux parlementaires de contrôler la bonne mise en œuvre des fonds par la Commission européenne.

Enfin le 29 et le 30 septembre, nous avons auditionné les 2 commissaires désignés au poste de la coopération internationale et le développement, M. Neven MIMICA, et celui à l’aide humanitaire et la gestion des crises, M. Christos STYLIANIDES. Durant ces auditions, en tant que 1er Vice-président de la commission parlementaire du développement, je les ai interrogés sur le futur partenariat UE/PTOM et la création d’un instrument financier spécifique pour les PTOM, ainsi que sur la stratégie de l’Union européenne pour faire face aux crises et réduire la vulnérabilité de certains pays et augmenter la résilience.

Les membres de la commission parlementaire du développement régional se sont réunis les 22 et 23 septembre à Bruxelles. À l’ordre du jour de cette réunion, des discussions sur les priorités de la présidence italienne du Conseil en matière de politique régionale. Le Commissaire Hahn à la politique régionale est également intervenu et a fait le bilan des actions menées durant les cinq dernières années. Si le Député européen ultramarin Maurice PONGA partage le succès de la politique de cohésion à l’attention des régions ultrapériphériques pour la période 2014 -2020, il a souhaité rappeler qu’il fallait rester attentif pour que l’ensemble des mesures applicables aux régions ultrapériphériques en matière fiscale, agricole ou encore douanière correspondent bien aux besoins des régions d’outre-mer.