Actualités

La commission parlementaire du développement s’est réunie le 24 juin 2013 à Bruxelles. A l’ordre du jour de cette réunion, plusieurs échanges de vues avec des experts sur l’avenir de la politique de développement après 2014 ou encore des discussions sur le prochain budget européen. Les Députés européens ont également voté 3 textes, dont l’accord de pêche entre l’Unions européenne et la République de Kiribati. M. PONGA, rapporteur fictif pour le PPE sur le sujet, s’est dit déçu du résultat des votes en commission parlementaire, où le rejet de l’accord a été proposé. En effet, l’élu du Pacifique estime qu’à travers cet accord de pêche l’Union européenne aurait participé à la promotion d’une pêche durable dans la région et contribué au développement de Kiribati – petit Etat insulaire fortement dépendant des ressources liées au secteur de la pêche.

Le Parlement européen s’est réuni en séance plénière du 10 au 13 juin 2013 à Strasbourg. A coté des grands dossiers, tels que la réforme du système de Schengen et de la politique d’asile ou encore la préparation du prochain Conseil européen, les Députés européens ont voté deux  textes qui intéressent particulièrement  l’outre-mer européen. Tout d’abord, les Députés européens ont adopté une position juste et courageuse concernant le Fonds européens d’aide aux plus démunis. En effet, les Députés ont amendé la proposition de la Commission européenne afin d’augmenter les ressources alloués pour ce fonds – exigeant ainsi 3,5 milliards au lieu des 2,5 initialement proposés. Pour le Député européen Maurice PONGA, il était important que le Parlement soutienne les plus pauvres dans le contexte de crise actuelle, et notamment les  citoyens européens ultramarins particulièrement touchés par le chômage et la pauvreté. Lors de cette session, les Députés ont également voté un texte visant à ajuster les paiements directs pour l’année 2013 en matière agricole. Sur ce rapport, le Député Maurice PONGA avec plusieurs de ses collègues du PPE avaient déposé un amendement visant à exclure les régions ultrapériphériques de ces ajustements budgétaires. C’est donc avec une grande satisfaction, que le Député ultramarin a accueilli le soutien du Parlement européen sur ce dossier.

La commission parlementaire du développement régional s’est réunie les 29 et 30 mai à Bruxelles. A l’ordre du jour de cette réunion, l’audition de Mme GAFFEY, chef d’unité de la DG REGIO de la Commission européenne. Cette dernière a présenté aux membres de la commission politique régionale le rapport stratégique 2013 concernant la mise en œuvre des programmes 2007 – 2013. Le Député européen Maurice PONGA a regretté que plus de la moitié des fonds ne soit pas encore consommée dans les régions européennes. En effet, dans les RUP, où le chômage est important, il est crucial que l’Union européenne agisse et que les régions utilisent au mieux ces fonds européens.

Les membres de la commission parlementaire du développement se sont réunis les 27 et 28 mai à Bruxelles. Durant cette réunion, le Député européen Maurice PONGA a eu l’occasion d’échanger avec le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire  M. SORO sur le processus de paix et de réconciliation en cours au pays. Rapporteur pour la commission du développement sur un accord de pêche entre l’Union européenne et la Côte d’Ivoire, Maurice PONGA suit avec attention la situation politique dans ce pays. Le Député du Pacifique a également pris la parole en commission lors de l’examen d’un dossier pour lequel il est responsable pour son parti politique le PPE, l’accord de pêche entre l’Union européenne et Kiribati. Maurice PONGA s’est prononcé en faveur de la ratification de cet accord, qui devrait ainsi permettre à l’Union européenne d’être plus présente dans la région et participer de manière plus effective à la promotion d’une pêche durable dans le Pacifique ainsi qu’au développement de Kiribati.

Le Parlement européen s’est réuni du 20 au 23 mai à Strasbourg.  A l’ordre du jour de cette session, la discussion et le vote par le Parlement européen d’une résolution sur les négociations en cours pour la conclusion d’un accord en matière de commerce et d’investissement avec les Etats-Unis. Sujet hautement politique pour les Députés européens, car c’est la première fois qu’ils s’expriment sur le contenu d’un mandat de négociation pour un accord avec les Etats-Unis grâce aux pouvoirs conférés par le Traité de Lisbonne. Le Député européen Maurice PONGA s’est dit satisfait de la résolution adoptée dans la mesure où elle dispose que si des relations doivent être renforcées avec les Etats-Unis, cela doit se faire dans le respect de certains principes et notamment celui de la protection de la culture européenne. Cette session a également été l’occasion pour le Député ultramarin de rencontrer les pêcheurs des régions ultrapériphériques afin de faire un point sur les négociations en cours au niveau européen. En effet, après avoir rencontré la Commissaire européenne en charge de la pêche, Mme DAMANAKI, il était important pour Maurice PONGA d’expliquer aux pêcheurs ultramarins les réformes en cours.

Dans le cadre de la conférence des Députés des RUP au Parlement européen Maurice PONGA a rencontré les Commissaires européens CIOLOS et DAMANAKI respectivement en charge de l’agriculture et de la pêche les 7 et 8 mai à Bruxelles. L’une des préoccupations principales du Député Maurice PONGA est que les dispositions spécifiques appliquées aux RUP pour la prochaine période de programmation 2014-2020 soient maintenues. Le Député européen Maurice PONGA s’est dit satisfait des échanges mais a insisté sur la nécessité de maintenir la pression sur la Commission européenne afin que les intérêts des RUP soient préservés.