alttext
XXVIII ème session de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP/UE à Strasbourg du 1er au 3 décembre 2014

Le Député européen Maurice PONGA a participé à la 28ème session de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP/UE qui s’est tenue à Strasbourg du 1er au 3 décembre 2014. Durant cette session, le Parlementaire est intervenu à deux reprises dans l’hémicylce pour parler de la question de la malnutrition dans les pays en développement et des besoins […]


Le Député européen Maurice PONGA a participé à la 28ème session de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP/UE qui s’est tenue à Strasbourg du 1er au 3 décembre 2014.

Durant cette session, le Parlementaire est intervenu à deux reprises dans l’hémicylce pour parler de la question de la malnutrition dans les pays en développement et des besoins spécifiques des petits Etats insulaires en développement.

 

XXIV ème session de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP/UE au Suriname du 25 au 30 novembre 2012

Le Député européen Maurice PONGA s’est rendu du 25 au 30 novembre à Paramaribo, au Suriname, pour la tenue de la 24ème session plénière de l’Assemblée Parlementaire Paritaire des pays ACP (groupe d’Etats d’ Afrique, des Caraïbes et du Pacifique) et de l’Union européenne. Dans le cadre de cette assemblée parlementaire, qui réunit de manière égale […]


Le Député européen Maurice PONGA s’est rendu du 25 au 30 novembre à Paramaribo, au Suriname, pour la tenue de la 24ème session plénière de l’Assemblée Parlementaire Paritaire des pays ACP (groupe d’Etats d’ Afrique, des Caraïbes et du Pacifique) et de l’Union européenne.

Dans le cadre de cette assemblée parlementaire, qui réunit de manière égale des Parlementaires des pays ACP et de l’Union européenne, que le Député européen Maurice PONGA a pris la parole à deux reprises en séance plénière.  Dans le cadre des débats sur l’intégration régionale dans la Caraïbe, le Député européen Maurice PONGA a souhaité rappeler la nécessité pour les Etats ACP de négocier des accords de partenariat économiques (APE) régionaux afin que leurs intérêts soient mieux défendus et a félicité les Etats de la Caraïbe pour avoir conclu un APE complet avec l’ensemble des Etats de la région. Lors de sa deuxième intervention, portant sur le rôle des RUP et des PTOM dans le partenariat UE/ACP, Maurice PONGA a mis l’accent sur la mission portée par ces territoires d’outre-mer en tant que relais des valeurs de l’Union et des politiques européennes dans leur régions respectives et a appelé à une meilleure coordination des fonds européens FED, FEDER et ICD pour des initiatives réunissant les Pays ACP avec les PTOM et les RUP.

alttext
Mission à la Conférence des parties à la convention sur la biodiversité en Inde du 15 au 18 octobre 2012

Invité par l’IUCN et GLISPA, le partenariat pour les îles, le Député européen Maurice PONGA s’est rendu en Inde à Hyderabad du 15 au 18 octobre pour la 11ème conférence des parties à la Convention sur la biodiversité. A cette occasion, Maurice PONGA a présenté lors d’un évènement de haut niveau les actions menées au […]


Invité par l’IUCN et GLISPA, le partenariat pour les îles, le Député européen Maurice PONGA s’est rendu en Inde à Hyderabad du 15 au 18 octobre pour la 11ème conférence des parties à la Convention sur la biodiversité.

A cette occasion, Maurice PONGA a présenté lors d’un évènement de haut niveau les actions menées au niveau de l’Union européenne pour la protection de la biodiversité dans l’outre-mer européen. Il a notamment évoqué le programme BEST : programme dédié à la protection de la biodiversité et des écosystèmes dans les régions ultrapériphériques et les pays et territoires d’outre-mer qui a été lancé en 2011, puis reconduit en 2012 avec un budget de 4 millions d’euros. 

Le Député européen s’est dit très satisfait des échanges avec les représentants des îles, des Etats membres de l’Union européenne et de la Commission européenne.

alttext
Mission d’observation des élections au Sénégal du 23 au 26 mars 2012

Du 23 au 26 mars, le Député européen Maurice PONGA s’est rendu à Dakar au Sénégal pour observer le second tour des élections présidentielles. Cette élection qui opposait le Président sortant M. WADE à M. SALL s’est déroulée dans de bonnes conditions, selon Maurice PONGA. L’annonce des résultats n’a suscité ni tension, ni contestation. “Le […]


Du 23 au 26 mars, le Député européen Maurice PONGA s’est rendu à Dakar au Sénégal pour observer le second tour des élections présidentielles.

Cette élection qui opposait le Président sortant M. WADE à M. SALL s’est déroulée dans de bonnes conditions, selon Maurice PONGA. L’annonce des résultats n’a suscité ni tension, ni contestation. “Le peuple sénégalais a fait preuve de courage en jouant le jeu de la démocratie. Je le félicite pour son comportement et sa sagesse. Cela doit servir d’exemple ” a déclaré le Député européen à son retour au Parlement européen.

Durant sa mission, le Député Maurice PONGA et la délégation du Parlement européen ont rencontré le nouveau Président sénégalais, M. SALL. Les échanges ont été très intéressants et les relations entre l’Union européenne, et les parlementaires européens notamment,  et le Sénégal s’en sont trouvées enrichies.

alttext
XXI ème session de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP/UE en Hongrie du 14 au 18 mai 2011

Le Député européen Maurice PONGA s’est rendu à Budapest du 14 au 18 mai pour la 21ème session de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE. A cette occasion, le Député européen a échangé avec le Ministre des Affaires étrangères fidjien sur l’évolution de la situation politique de l’Ile. En tant que représentant des citoyens européens de l’outre-mer […]


Le Député européen Maurice PONGA s’est rendu à Budapest du 14 au 18 mai pour la 21ème session de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE.

A cette occasion, le Député européen a échangé avec le Ministre des Affaires étrangères fidjien sur l’évolution de la situation politique de l’Ile. En tant que représentant des citoyens européens de l’outre-mer et notamment ceux du Pacifique, l’avenir de Fijdi est un sujet important pour le Député européen Maurice PONGA.

Lors de l’entretien, le Ministre des Affaires étrangères fidjien a rappelé la “feuille de route” qui devrait conduire à des élections en 2014. Soucieux de la stabilité politique de la région, le Député européen a réaffirmé son soutien au processus démocratique en cours à Fidji.

alttext
IXème FORUM UE/PTOM en Nouvelle-Calédonie du 21 février au 2 mars 2011

Les Députés européens Philippe BOULLAND, Maurice PONGA et Dominique RIQUET et Philippe BOULLAND se sont rendus en Nouvelle-Calédonie du 21 février au 2 Mars 2011 dans le cadre du FORUM annuel UE/PTOM.


Les Députés européens Philippe BOULLAND, Maurice PONGA et Dominique RIQUET se sont rendus en Nouvelle-Calédonie du 21 février au 2 Mars 2011. Cette délégation avait pour objet de mieux comprendre  les réalités d’un Pays et Territoire d’ Outremer européen, avant l’ouverture du  FORUM annuel Union européenne et PTOM.

Grâce à des rencontres avec les acteurs politiques locaux, les industriels ou encore des associations environnementales, les Députés européens ont eu un panel des plus complets pour se forger une idée de ce¨Pays et territoire d’Outre mer européen”.

Le Député européen Maurice PONGA s’est dit très satisfait des échanges et de l’implication de ses collègues européens sur les dossiers ultramarins.

XXème session de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP/UE en RDC du 29 novembre au 4 décembre 2010

Le Député européen Maurice PONGA s’est rendu en République démocratique du Congo du 29 novembre au 4 décembre 2010 pour participer à la XXème session de l’Assemblée parlementaire partiaire ACP/UE.


Le Député européen  Maurice PONGA s’est rendu en République démocratique du Congo du 29 novembre au 4 décembre 2010  pour participer à la XXème session de l’Assemblée parlementaire partiaire ACP/UE.

Durant les débats, le Député européen a rappelé la nécessité pour les pays développés de respecter leurs engagements afin que les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) puissent être réalisés d’ici à 2015. En effet, lors du sommet de haut niveau qui s’est tenu à New-York en septembre dernier sur les OMD, s’il a reconnu que des progrès ont été réalisés depuis 2000, les efforts doivent cependant être renforcés.

Le Député européen a souligné au combien la réalisation du deuxième OMD était primordiale. “L’éducation est une composante essentielle voir sine qua non pour le développement d’un Etat et que ce n’était qu’avec l’éducation que la chaine de la pauvreté pourrait être brisée” a déclaré Maurice PONGA.

alttext
Mission à la Conférence des parties à la convention sur la biodiversité au Japon du 26 au 28 octobre 2010

Le député européen Maurice PONGA s’engage au coté de la Commission européenne à protéger la biodiversité de l’outre-mer européen lors de la Conférence des parties de la convention sur la protection de la biodiversité au Japon du 26 au 28 octobre


Suite à l’invitation de GLISPA (le Partenariat global des îles) et de l’IUCN (Union internationale pour la conservation de la nature) le député européen Maurice PONGA s’est rendu à la Conférence des parties à la Convention sur la biodiversité qui s’est réunie à Nagoya au Japon du 18 au 29 octobre 2010.

Le 26 octobre, lors de l’évènement organisé par GLISPA pour célébrer les îles , le député européen Maurice PONGA a réaffirmé son engagement pour protéger les écosystèmes et la biodiversité dans les territoires d’outre-mer européen. Il a également souligné la nécessité d’agir de manière concertée et coordonnée afin d’arriver à des résultats concrets pour que les îles européennes restent des trésors de biodiversité.

Lors de son déplacement à Nagoya, le député européen a également annoncé, conjointement avec le Directeur « Nature » de la Commission européenne, M. MIKO, et des représentants du gouvernement français et anglais, un premier succès pour l’outre-mer européen en matière de biodiversité. En effet, le député européen Maurice PONGA a soutenu et promu au sein du Parlement européen le financement d’une action préparatoire qui devrait permettre la réalisation du projet pilote « BEST » visant à protéger la biodiversité dans l’ensemble des territoires ultramarins européens. C’est la première fois que le Parlement européen propose qu’un financement de 2 millions d’euros soit dédié à la protection et à la conservation de la biodiversité de l’outre-mer européen, faisant ainsi écho au message lancé à l’Ile de la  Réunion en 2008.

alttext
Mission d’observation des élections de l’APP ACP/UE au Burundi du 26 juin au 1er juillet 2010

Observervation du déroulement de l’élection présidentielle du 28 juin dans le cadre d’une mission d’observation des élections décidée par l’Assemblée parlementaire paritaire (APP) ACP/UE.


Le Député européen Maurice PONGA s’est rendu à Bujumbura au Burundi pour observer le déroulement de l’élection présidentielle du 28 juin dans le cadre d’une mission d’observation des élections décidée par l’Assemblée parlementaire paritaire (APP) ACP/UE.

En tant que co-président de la délégation, au coté de M. Assarid IMBARCAOUANE, Député ACP du Mali, le Député européen Maurice PONGA a rencontré les différents acteurs impliqués dans le processus électoral burundais (les diplomates africains et européens présents, les différents partis politiques, la Commission électorale nationale indépendante – CENI et la société civile) afin d’avoir une image la plus complète possible du contexte politique burundais.

Le jour des élections, trois équipes ont été déployées sur le terrain afin d’observer le déroulement des votes (de l’ouverture des bureaux au dépouillement des scrutins). Ainsi une cinquante de bureaux de votes a été visitée par la délégation APP ACP/UE, tant dans la commune de Bujumbura Mairie que dans celle de Bujumbura rurale. Cette mission d’observation des élections a été l’occasion pour les membres de l’APP ACP/UE d’encourager tous les partis politiques à respecter les choix du peuple burundais.

Le Burundi étant en pleine “construction démocratique” et il était essentiel pour le co-président de la délégation de l’APP ACP/UE, Maurice PONGA, d’inviter les partis politiques “à faire le pari de l’intelligence et de la sagesse” en participant au processus électoral.

Dans la jeune démocratie burundaise, cet enseignement tiré de la vie politique de Nouvelle-Calédonie, mérite d’être pleinement appliqué comme l’a indiqué le Député européen lors de la conférence de presse conjointe des missions internationales d’observation électorale de l’Union africaine, de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale et de l’APP ACP/UE au lendemain des élections.

alttext
IXème Session de l’Instance permanente sur les questions autochtones aux Etas-Unis du 27 au 30 avril 2010

Une délégation Ad hoc du Parlement Européen s’est rendue aux Nations-Unies du 28 au 30 avril 2010 pour discuter avec les peuples autochtones.


Une délégation Ad hoc du Parlement Européen s’est rendue aux Nations Unies du 28 au 30 avril 2010 pour assister à  la 9ème session de l’Instance Permanente sur les questions autochtones. Invité comme observateur à ce Forum, la délégation a été accueillie par le Chef de la Représentation de l’Union Européenne auprès des Nations Unies, M. PEDRO SERRANO, qui a présenté aux parlementaires le fonctionnement de l’organisation ainsi que le rôle accru de l’Union européenne, suite à l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne.

Le Député européen Maurice PONGA est particulièrement intéressé par la thématique des peuples autochtones, dont certains se trouvent sur le territoire de l’Union européenne,  notamment les Amérindiens de Guyane, ou encore les Mélanésiens en Nouvelle-Calédonie.

Il a ainsi activement participé aux discussions et échanges de vues qui ont eu lieu avec des représentants des Etats membres des Nations-Unies ainsi que des participants venus des communautés autochtones et des organisations non gouvernementales. En parallèle du Forum, des ateliers thématiques ont également eu lieu. Le Député Maurice PONGA a ainsi rencontré le représentant du Peuple Endorois, une minorité  ethnique du Kenya. Les échanges ont été très productifs et les droits contenus dans la déclaration des Nations unies de 2007 ont été rappelés.

Lors de cette session, l’implication des peuples indigènes dans les questions environnementales notamment la lutte contre le réchauffement climatique ou encore d’autres questions plus sensibles telles que la lutte contre la déforestation ont également été abordées. Le Député européen s’est félicité du rôle des populations autochtones sur ces sujets, estimant que leurs savoirs ancestraux sur le sujet étaient précieux et devaient être pris en considération.